b5b121f550259f1f007b677855abcc88.jpg

Retour sur la 7ème édition de l'Open Sud de France

15-02-2017

Il existe des éditions qui marquent l’histoire d’un tournoi, des éditions qui restent dans la mémoire collective grâce à des matchs et des joueurs d’exceptions. Cette 7ème édition restera elle comme la confirmation de l’avènement d’un grand champion. Du haut de ses 19 printemps, Alexander Zverev a éclaboussé de son jeune talent la semaine montpelliéraine. Tête d’affiche des joueurs de nouvelle génération, le « teenager » Allemand se souviendra longtemps de cette semaine en Occitanie où il a réalisé l’exploit historique de s’imposer en simple comme en double, qui plus est avec son frère aîné Mischa Zverev.

Débuté par des qualifications marquées par la razzia bleue avec 6 français en plus dans le tableau principal, le tournoi va vivre ses premières sensations dès les premiers tours. Après les éliminations précoces de la tête de série N°7 Marcel Granollers par Jérémy Chardy et du prodige croate Borna Coric par Aljaz Bedene lors du 1er tour, le 2nd tour sera marqué par l’élimination du grand favori, le croate Marin Cilic ! La raison ? Un Dustin Brown, véritable chouchou du public, qui développa un tennis de rêve devant un croate totalement désabusé. Du côté des français, ils sont 5 à se qualifier pour les quarts de finale grâce au soutien inconditionnel des spectateurs de l’Arena.

La journée des quarts fut donc riche en émotions avec des français impliqués dans tous les matchs. C’est tout d’abord le triple vainqueur Richard Gasquet qui affronte la surprise du tournoi, le français Kenny De Schepper. Issu des qualifications, le géant Bordelais de 2m03 élimine coup sur coup Mischa Zverev, tombeur d’Andy Murray à l’Open d’Australie, et Illya Marchenko en jouant le meilleur tennis de sa vie. Mené 6-2,5-4, De Schepper se libère totalement et pousse le biterrois dans ses retranchements, obligé de disputer un 3ème set pour finalement s’imposer (6-2,5-7,6-4) au terme d’un des plus beaux matchs du tournoi.
Le second choc de la journée entre Benoît Paire et Dustin Brown n’aura malheureusement pas lieu la faute à une douleur au dos de l’Allemand dès les premiers points du match. Auteur d’une belle prestation au tour précèdent contre Feliciano Lopez, l’avignonnais se qualifie donc en demi-finale pour un remake de la finale 2013 contre son pote Richard Gasquet.

Dans l’autre partie du tableau, c’est tout d’abord Jo-Wilfried Tsonga, de retour après 7 ans d’absence, qui rejoint le dernier carré en venant à bout d’une des révélations du tournoi, le russe Daniil Medvedev. Vainqueur de Fernando Verdasco au tour précédent, le jeune joueur labellisé NextGen a pu démontrer tout son potentiel à Montpellier et il sera sans aucun doute un joueur à suivre dans le futur.
Dans la dernière opposition des quarts de finale, c’est la jeune pépite allemande Alexander Zverev qui rejoignait Tsonga en demie après avoir éliminé Jérémy Chardy en 3 sets (6-4, 4-6, 6-2). Sa première victime française dans le tableau qui ne sera pas la dernière…

Le samedi est le point d’orgue de la semaine avec deux magnifiques affiches jouées devant une Arena pleine à craquer. La première demi-finale franco-française va tourner à l’avantage du maitre des lieux, Richard Gasquet, qui s’impose face son pote Benoit Paire malgré un début de match compliqué (6-2,6-2). Dans l’autre demi-finale, le public va avoir la chance d’assister à ce qui aura probablement été le plus beau match du tournoi. En effet, Jo-Wilfried Tsonga et Alexander Zverev vont se livrer une bataille d’anthologie de 2h22 au terme de laquelle l’Allemand sortira vainqueur malgré 1 set et un break de retard (6-7,6-2,6-4).

L’affiche de la finale oppose donc un duel de prodige entre le roi de Montpellier, Richard Gasquet et le prince de la nouvelle génération, Alexander Zverev. En pleine confiance après une semaine exceptionnelle, l’Allemand est trop fort pour le français, obligé de laisser son trône après 2 ans de règne (7-6, 6-3).


PARTENAIRES

2017 © TV Sport Events - Technology10 Ltd